mercredi 3 février 2010

Des bonhommes comme ça.



J'en fait des comme ça.
Une période grosse tête-crayon-et puis des fois feutre.

Un salon pour renseigner les gens au "hellokitty"
La dame pipi qui nous pique notre place.
Le monsieur de sépia qui est tout seul.
Le directeur adjoint qui dit "Où vous voulez" en écartant les bras.
Des coupages de tête et des "devenir prêtre".
Interessant. T'façon y avait du jus d'orange.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire