jeudi 7 octobre 2010

Bouillon de projet épicé.






De la cigarette et du différent,
du cancer et de l'exclusion,
de la viande et de la péremption,
un essai qui marchera mieux une autre fois.
Des beaux livres achetés.






2 commentaires:

  1. J'aime beaucoup moins, parce que le second degré est dur à trouver, il y a trop d'affectif...
    M-P C

    RépondreSupprimer
  2. je comprend pas tout mais je suis avec toi pour tout
    bisous
    sandra

    RépondreSupprimer